Anticorps monoclonaux

L'anticorps Anti-Tau pS422 clone 2H9 (4BDX-1501) reconnait la serine 422 phosphorylée de la protéine Tau et il fonctionne en Western Blot, en Immunohistochimie, en Immunofluorescence et en Immunothérapie.  Cet anticorps est actuellement un des rares anticorps monoclonaux capable de détecter spécifiquement le phospho-épitope pathologique de la protéine Tau...
L'anticorps Anti-Tau pS422 clone 2H9 (4BDX-1501) reconnait la serine 422 phosphorylée de la protéine Tau et il fonctionne en Western Blot, en Immunohistochimie, en Immunofluorescence et en Immunothérapie.  Cet anticorps est actuellement un des rares anticorps monoclonaux capable de détecter spécifiquement le phospho-épitope pathologique de la protéine Tau...
L'anticorps monoclonal de souris clone 7E10 reconnait la région carboxy-terminal de la protéine d'ancrage A-Kinase 4 (AKAP4) et il fonctionne en Western Blot, en Immunohistochimie, en ELISA, en Microscopie électronique, en Cytométrie en flux et en Immunofluorescence.
L'anticorps monoclonal de souris clone 7E10 reconnait la région carboxy-terminal de la protéine d'ancrage A-Kinase 4 (AKAP4) et il fonctionne en Western Blot, en Immunohistochimie, en ELISA, en Microscopie électronique, en Cytométrie en flux et en Immunofluorescence. 
L'anticorps monoclonal de souris clone 10F8 reconnait la région carboxy-terminal de la protéine A-Kinase 4 (AKAP4) et il fonctionne en Western Blot, en Immunohistochimie, en Microscopie électronique, en Cytométrie en flux et en Immunofluorescence.